Aqua Belgica logo


Guide sectoriel Aqua Belgica ‘Tout ce que vous voulez savoir sur le traitement de l’eau’
Cliquez ici

Eliminer le nitrate excédentaire dans l'eau est essentiel pour la santé publique

Le nitrate est un ion simple qui existe sous la forme minérale naturelle ou comme produit fini important après la démolition biologique.

Tous les organismes vivants comprennent l'azote dans leurs protéines et le DNA, et les microbes dans le souterrain et l'eau tendent à transformer les composantes d'azote dans le nitrate, ce qui est la source d'azote caressée pour les plantes. Tous les organismes vivants et leurs sous-produits produisent le nitrate quand ils dissolvent.
On peut attendre des niveaux de nitrate élevés dans les régions agricoles, un entourage avec beaucoup de population (gens, les animaux), là où il ya  peu de réseau d’égouts et dans les zones industrielles de métallurgie, des munitions, du papier et d'autres produits.

Le nitrate est très hydrosoluble. Il est aussi très stabile. Il engage rarement des combinaisons avec d'autres composantes pour devenir plus bénin. Il ne va pas lier aussi avec des autres particules de souterraine, tandis que beaucoup de substances polluées dans l'eau le font bien. Cela signifie même qu'il déménage avec les eaux de souterraines. Soudain, on peut même trouver un problème de nitrate, éloigné des kilomètres d'une source potentielle ou après des années qu'une ferme ou usine est disparue.

Le terme ‘nitrates’ réfère à la combinaison le nitrate et l'azotate. L'azotate (NO2) est un ion très actif et continue à exister rarement très longtemps, il réagira rapidement avec d'autres produits chimiques ou devient même nitrate ou l'ammoniac. La plupart des méthodes de recherche pour mesurer la teneur de nitrate mesure  à vrai dire la combinaison du nitrate et de l'azotate. Le nitrate (NO3) est terne, inodore et sans goût. Puisqu’il est peu actif, il ne peut pas être facilement écarté de l'eau à moyen de l'équipement de traitement standard comme il y a des filtres de carbon ou des adoucisseurs.

Quand des gens (et le plus souvent des animaux) reprennent le nitrate à travers l'alimentation ou l'eau, alors la plupart s’est écartée rapidement le long du corps moyennant l'urine. Le nitrate ne s'empile pas dans la graissse du corps, par opposition à la plupart des produits d’extermination. Il n'est pas irritant pour la peau ou les muqueuses. Si par contre, il y a une constante insertion de nitrate – par ex. si l’eau contient des teneurs de nitrate élevés  -  cela sera  aussi présent au corps et peuvent causer des problèmes de santé.
La consommation de nitrate excessive peut causer `le syndrome de bébé bleu' ou methemoglobinemia. Cela signifie qu'il attaque la capacité pour diffuser l'oxygène par le sang  chez les nourrissons. Les nourrissons ne pourraient obtenir jamais de l'eau qui a dépassée le maximum de substance polluée de 10 ppm. Une consommation de nitrate de longue durée peut augmenter le risque sur le cancer d'estomac ou le cancer de vessie. Des taux de nitrate élevés peuvent augmenter la possibilité des fausses couches, de l'asthme des enfants et même le diabète de jeunesse. Les personnes agées et ceux qui ont une acidité de l’estomac diminuée peuvent aussi avoir le problème avec l'oxygène diminuée dans le sang. Le bétail et les animaux domestiques peuvent également être la victime. A cause des effets défavorables sur la Santé Publique, le US Environmental Protection Agency  a limité le maximum des substances polluées pour le nitrate jusque 10 ppm de nitrate-N, ce qui a été repris dans Clean Water Act and the Safe Drinking Water Act.

La présence de nitrate est une pollution primaire, ce qui signifie que toute eau potable dans les dispositions publiques doit être testée au moins annuellement. Aussi, les eaux de souterraines sont contrôlées sur le nitrate par l'état et les services publics fédéraux. Les teneurs de nitrate dépassent rarement le 2 ppm de nitrate-N.

Puisque le nitrate n'est pas  réactif et hydro-soluble, il restera dans une source ou dans une couche d’eau, à moins qu'il soit submergé par l'eau avec des teneurs de nitrate basses. La concentration de nitrate dans une source d'eau peut augmenter dramatiquement, où la même quantité de nitrate est présente, mais dans moins d’eau. L'eau dans un premier temps sûre peut dépasser la frontière de sécurité d’EPA pour l'eau potable dans de circonstances de sécheresse. Inverse, les progressions soudaines dans les eaux de souterraines, suite à l'inondation ou à la pluie excessive, peut aussi augmenter les teneurs de nitrate dans les sources du fait même que le nitrate originaire d'un environnement attaqué arrive dans un nouvel environnement.


Il y a beaucoup de possibilités pour tester l'eau sur des nitrates  : moyennant d'une bande de test ou en laissant examiner des échantillons par un labo contrôlé. Les méthodes de test varient dans la précision et la fiabilité.

Effecturer les tests sur place est toujours utile, il vous offre l'occasion au client  à montrer directement qu’il y a un problème. Des bandes de test et de kits sont produit  par différantes sociétés.
L'analyse du nitrate sur base d’enzyme a été utilisée pendant des années, lors de la recherche biomédicale et est maintenant disponible sous forme de test-kit simplifié afin de tester l'eau sur place. Des test-kits qui utilisent cette méthode, peuvent procurer des données fiables, même quand il y a des autres substances polluées dans l'eau. Puisque le nitrate est très soluble et non-réactif, il est très difficilement à écarter de l'eau .
En certaines circonstances, les moyens d'échange des ions peuvent augmenter, par exemple, le danger pour du nitrate. Ces moyens auront une attirance plus élevée pour des ions moins solubles comme le sulphate, et ils dégageront les ions de nitrate de liaisons pour faire d'espace pour des autres, ce qui peut causer une percée de nitrate. Tous les traitements de nitrate exigent un contrôle et un entretien soigneux.

Les 5 méthodes les plus importantes pour l'éloignement de nitrate sont :

L’enlèvement des nitrates se consiste à : la biodenitrification, la distillation, l’electrodialyse, l'échange d'ion et l'osmose retournée.

Lors de la distillation, l'eau est bouillie grâce à la quelle le nitrate est resté après la condensation et le rassemblement de la vapeur/condens. Ce processus exige considérablement  plus d'énergie que d'autres méthodes et est surtout utilisé quand on souhaite l'éloignement de nitrate pratiquement complet.

L’électrodialyse utilise le courant électrique pour écarter le nitrate  par une série de membranes d’ anion et de cation sélectifs. Les membranes successifs concentrent les ions dans un courant de déchets éloigné de l'eau. Ce système n'est pas rentable lors d’une production à petite échelle.

L'échange d'ion fait usage de la résine nitrate-selectif pour obtenir le nitrate dans l'eau . La prudence est désignée ici: quand les endroits de l'échange de résine se remplissent avec le nitrate, une percée de nitrate peut se présenter  au cas où la résine a atteint entièrement la capacité de nitrate. C'est un système économique pour l'éloignement de nitrate à grande échelle.

Le nitrate est isolé dans un membrane par l'osmose inverse, cequi fait dégager l’eau.  C’est la méthode la plus utilisée et elle est également rentable quand une petite quantité de l’eau doit être épurée .

La biodénitrification est un processus typique qui est associé avec le traitement d'effluent à grande échelle. Généralement, les nitrates sont réduits à l'azote à l’aide des bactéries dans un environnement anaëroob.

La distillation, l’électrodialyse et l'osmose à l’inverse sont très efficaces pour l'écartement de nitrate dans l'eau. Néanmoins la grande quantité de déchets de nitrate doit être encore écartée  pour prévenir l’agression des eaux souterraines.

Il y a aussi des divers systèmes biologiques à l'horizon dans la technologie d'éloignement de nitrate.
Des microbes qui utilisent le nitrate comme une source d'énergie, peuvent être stockés dans un silo ou un système de citerne pour le traitement d'eau. Une approche plus raffinée épure les enzymes dans ces organismes qui catalysent les réactions de la réduction de nitrate, et utilise uniquement les enzymes pour l'éloignement de nitrate.
C’est l'avantage des systèmes biologiques que le nitrate est transformé au gaz d'azote sûr qui ne contribue pas à l'effet de serre. Mais il peut durer encore quelques années avant ces nouvelles méthodes ont enlevé le parcours d'obstacles des obstructions technologiques et législatives et de la perception du client, pour trouver finalement leur voie vers votre salle d’exposition.



Aqua Belgica est une association de professionnels, spécialisés dans le domaine du conditionnement de l’eau chez l’utilisateur final.
Aqua Belgica • Willebroekkaai 37/Quai de Willebroeck 37 • B-1000 Brussel/Bruxelles • Tel. 0800 946 50 • info@aquabelgica.be